Comparateur Broker et Courtier en ligne Suisse 2024

Notre Top 3 des brokers en ligne :

Degiro broker courtier en ligne suisse
DEGIRO
Actions, ETF, Obligations,
Options, Contrats Futures
Swissquote broker courtier en ligne suisse
Swissquote
Actions, ETF, Cryptos, CFD, FOREX, Obligation, Options et Futures
Etoro
Actions, ETF, Cryptos,
CFD, FOREX
Degiro broker courtier en ligne suisse
DEGIRO
Actions, ETF, Obligations, Options,
Contrats Futures
Investir comporte des risques.
Swissquote
Actions, ETF, Cryptos, CFD*, FOREX, Obligation,
Options et Futures
Etoro
Actions, ETF, Cryptos, CFD*, FOREX
*: Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d’argent rapide en raison de l’effet de levier. 76 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent en négociant des CFD. Assurez-vous de comprendre comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre un risque élevé de perdre vos fonds.

Vous souhaitez trouver le bon broker pour commencer à trader sur les marchés financiers ? Vous trouverez ici notre sélection des meilleurs brokers en ligne pour réussir votre entrée dans le monde du trading.

Définition du broker

Un broker ou courtier en anglais, désigne une plateforme de trading en ligne agissant comme intermédiaire entre les particuliers et les marchés financiers. Ce sont ainsi les brokers qui permettent aux particuliers de pratiquer le trading à court ou long terme.

Les banques offrent aussi des services de trading en ligne, cependant les frais de courtage sont en général plus chers que chez un courtier et l’offre d’actifs financiers et sous-jacents est également moins diversifiée.

Conseils pour choisir votre broker

Voici quelques conseils pour trouver le meilleurs courtiers suisses ou du moins ceux étant les plus adaptés à votre profil de trading.

Les frais de trading ou le « spread »

Le critère le plus important dans le choix d’un courtier en ligne concerne les frais applicables aux ordres passés. Ces frais de transaction, aussi appelés spread ou frais de courtage, désignent la marge appliquée par le broker ou le teneur d’ordre. Ce spread est parfois appelé « pip » et signifie percentage in point or price interest point.

En général ce spread est assez faible pour les actions santards mais il peut être élevé s’agissant des matières premières ou du forex. 

Selon votre profil de trading et les marchés sur lesquels vous aller trader, certains courtiers s’avèreront plus pertinent que d’autres. En effet si vous choisissez de trader les matières premières, vous devrez logiquement trouver un broker avec un faible spread pour ce type de marché. En effet si un jour vous vous intéressez à un autre type de marché il est probable que vous soyez obligé trouver d’autres courtiers en ligne pour obtenir de meilleurs spreads. A l’inverse si vous être simplement intéressé par l’investissement à long terme, un broker classique comme Etoro, sans frais de courtage pour les produits classiques comme les actions, sera adapté.

Distinction entre CFD et produits financiers standards

Attention à bien comprendre la différence entre un CFD et un produit financier classique. En temps normal lorsque l’on passe un ordre d’achat d’un produit financier telle qu’une action, on en devient propriétaire et on acquiert les droits attachés à celui-ci (le dividende d’une action par exemple). On ne spécule ici qu’à la hausse de l’actif en question.

A l’inverse le CFD est un outil qui permet de spéculer aussi bien à la hausse qu’à la baisse d’une action par exemple. En effet CFD signifie Contract For Difference (contrat pour la différence), on obtient simplement la différence entre l’ordre d’entrée et l’ordre de take profit (attention car les courtiers appliquent des droits de garde journaliers en matière de CFD)

C’est donc les CFD que l’on utilisera pour « shorter » des actions ou d’autres actifs, c’est à dire parier à la baisse des actions. Si l’on veut obtenir les dividendes d’une action, on achetera celle-ci sans passer par des CFD.

Logiciels et outils d’analyse technique

La pluparts des traders et investisseurs débutants utilsent aujourd’hui des logiciels d’analyse technique tel que tradingview. 

Il s’agissait à l’époque d’un critère déterminant quand l’on souhaitait ouvrir un compte auprès d’un courtier. Désormais la totalité des brokers intègrent un logiciel d’analyse technique au compte de trading.

Pas d’inquiérude à avoir, quelque soit votre broker, vous aurez accès à des graphiques aux multiples fonctionnalités permettant d’afficher des moyennes mobiles, des supports et résistances, desretracements de Fibonacci ou encore à le MACD.

Fiscalité du trading en Suisse

Un autre point important est celui de la fiscalité du trading si vous êtres résident fiscal en Suisse. En Suisse il est très important de savoir si votre activité de trading peut être qualifiée d’activité lucrative indépendant ou simplement d’une gestion de patrimoine à titre privé.

Si votre activité est selon la loi qualifiable de gestion de votre patrimoine privé, alors vous n’êtes pas imposable pour vos plus values de cession d’actifs financier (attention les dividendes restent imposables).

A l’inverse si votre activité peut être qualifiée d’activité professionnelle ou « activité lucrative indépendante » alors vous devrez soit payer l’impôt sur le revenu si vous réalisez des bénéfices ou l’impôt sur les sociétés si vous exercez au travers d’une personne morale.

En général la distinction se fait selon des critères déterminés par l’administration fiscale et la jurisprudence fiscale suisse. Les éléments déterminants sont notamment le nombre de transactions au cours d’une année, les connaissances du contribuable dans le domaine de la finance ou encore le recours à des fonds de tiers pour trader (ex: emprunt contracté auprès d’une banque, effet de levier). 

Avantage et inconvénient d’un courtier localisé en Suisse

La Suisse a connu ces dernière années une importante évolution de sa législation en matière de droit boursier. La FINMA (autorité administrative) a vu ses attributions se renforcer. Les lois comme la Loi sur l’infrastructure des marchés financiers (LIMF) ou encore la Loi sur les établissements financiers (LEFin) ont renforcé les obligations à la charge des opérateurs comme les brokers et plateformes de trading.

Ainsi il est certain qu’aujourd’hui en Suisse les traders particuliers sont largement protégés par cette nouvelle législation. Ce qui peut faire véritablement la différence pour les investisseurs à long terme soucieux de protéger leur capital en cas de crise économique. 

Cependant ces nouvelles obligations représentent une charge financière importante pour les courtiers et plateformes de trading, il est donc fort probable que désormais les frais de transactions des courtiers en ligne suisses soit un peu moins avantageux que les brokers internationaux comme Etoro ou DEGIRO.

Nous conseillons donc de privilégier un courtier en ligne suisse pour bénéficier de la législation, favorable et protectrice de investisseurs localisés en suisse, si vous souhaitez investir à long terme une grande partie de votre patrimoine. En effet vous pourrez facilement obtenir des informations concernant la santé financière de votre broker en obtenant des documents auprès du greffe ou de l’office des poursuites du lieu d’établissement de ce dernier.

Cela vous évitera de terminer comme les clients de FTX.

4.3/5 - (12 votes)